Cisco live ! You make possible.

Published by Gabrielle Guerrini on

Cisco Live ! You make possible.

Pour ce cru 2020, Cisco a changé le format de la keynote. Plus condensée, moins de technique mais plus à la portée de tous. Nous avons eu plusieurs annonces de nouveautés, principalement autour d’AppDynamics, avec 2 nouvelles fonctionnalités qui utilisent l’IA et le ML pour détecter et corriger automatiquement les problèmes de performances sur les infrastructures. Cela va plus loin car Cisco intègre toute la partie automatisation et se rapproche du self-healing network.

Les annonces continuent autour d’IOS XR7. Nouvel OS de Cisco qui se veut plus rapide, sécurisé et simple. Il intègre nativement des API pour la programmabilité. Il s’intègre dans les modèles YANG, langage de modélisation de données, adaptées pour les appels RESTCONF ou NETCONF.

La partie collaboration n’est pas en reste, avec la présentation de 4 nouveautés. 2 nouveaux produits Webex Teams room (écran/caméra) vont arriver sur le marché. La partie caméra permettra de suivre les personnes quand elles se déplacent automatiquement. Cisco annonce également l’arrivée de la traduction en temps réel, sous forme de sous-titre. Plusieurs langues seront supportées au lancement, permettant de faire des conférences en multi linguistique. Cisco ajoute également la possibilité de stocker ses données en Europe, au lieu des Etats-Unis auparavant. Dernier point important, Cisco collabore avec Microsoft et va permettre une interopérabilité entre Microsoft Teams et Webex. A suivre pour voir les avantages et comment cela se déroulera.

Sujet du moment, le SD-WAN, est de la partie. Viptela est en croissance et représente 70% du marché.

Pour terminer la keynote, place à DevNet, la branche développement de Cisco pour promouvoir le DevOps, NetOps ou SecOps. La part de programmation est de plus en plus importante au sein de Cisco et nous pousse à embrasser ce changement d’automatisation des réseaux. Pour appuyer cette partie, un nouveau cursus de formation et certification DevNet voit le jour, basé sur ce que nous connaissons déjà aujourd’hui : associate, professional, expert.

Le Cisco Live est également le moment d’assister aux breakout techniques, dont une part de plus en importante concerne l’automatisation, les API ou l’orchestration. Ce volet est accompagné par DevNet et ses stands qui ne cessent de grossir. Et ce n’est encore pas suffisant, les sessions étaient toutes pleines et la foule s’amassait aux abords pour les écouter. C’est pour Cisco un nouvel axe en pleine croissance, et les certifications sont là pour le prouver. Le DevNet s’invite même dans les cursus classiques du CCNA, CCNP et CCIE.

Comme chaque année cette édition 2020 des CiscoLive aura été riche d’enseignement sur la stratégie que souhaite adopter Cisco dans les années futures :

   – SD-WAN/SD-access
   – Automation
   – Zéro trust
   – Microsegmentation

Le contenu des sessions techniques reste, comme chaque année, très intéressant et pas seulement théorique, grâce notamment à de nombreux labs techniques, qui permettent une mise en condition très réaliste d’environnement client.

La session que j’ai trouvée la plus intéressante en terme de contenu concerne les bonnes pratiques d’opérations et de maintenances sur le datacenter, avec la découverte du SMU (software maintenance update ) ainsi que la création du mode isolated (graceful removal ) : une seule commande qui modifie les paramètres de n’importe quel protocole de routage, disponible dans le mode maintenance de nexus.

Durant toutes les sessions, Cisco a énormément poussé sur les outils Tetration et Stealthwatch, compatibles avec de nombreuses solutions Cisco. 

Malgré de nombreux rachats de produit, une orientation tournée sur l’automation, le SD et la microsegmentation, Cisco n’oublie pas ses clients plus traditionnels qui ont encore du mal à rentrer dans le monde de l’automatisation notamment grâce aux sessions DevNets. Déjà présentes l’année dernière, elles ont clairement pris un virage en 2020 en privilégiant Python et Ansible, avec un travail important de Cisco dans le développement de module Ansible pour presque tous leurs produits.

Ma déception de cette année restera la solution Data Broker de Cisco qui reste à mon sens très loin des autres concurrents sur le marché, tel qu’Ixia ou Gigamon qui, extrêmement présents sur le Word of solution, restent des références sur la solution de Data Broker.

Nicolas Grehier Directeur Technique

Thibault Mora Consultant Réseau & DataCenter

Categories: EVATECH