Cisco live! 2019, sous la bannière du cloud

Published by Anne ANDRIANARIMANANA on

Cisco Live! 2019, sous la bannière du cloud

Comme à chaque Cisco live!, le ton est donné dès la keynote d’ouverture. Trois grands thèmes ressortent : cloud, automatisation et SD-WAN.

Cette année, Cisco mise gros sur le cloud privé comme public : nouveaux services en mode SaaS, développements transverses des outils existants, solutions d’orchestrations multi-cloud, sans oublier toute la partie infrastructure qui grossit et s’améliore pour répondre à ces nouveaux défis. Cisco en profite pour lancer de nouveaux produits et solutions pour commencer l’année.

Sur la partie cloud, Cisco met en avant les produits d’orchestration multi-cloud, privé ou public. Nous voyons des compatibilités avec Google, AWS ou encore Azure pour la partie publique. Dans le cloud privé, Cisco fonctionne principalement avec sa solution HyperFlex, basée essentiellement sur les serveurs UCS.

L’intérêt des services est d’unifier l’ensemble des clouds en une seule console d’administration. Les produits vont plus loin en masquant la complexité des CSP : une interface unique avec une procédure unique.

Pour les utilisateurs, cela apporte une grande simplicité de gestion et une bonne efficacité. Cisco essaye de se positionner en intermédiaire incontournable afin de profiter de l’engouement pour le cloud. Leur force réside aussi dans leur connaissance des réseaux et des interconnexions. Cela amène la visibilité directement dans leur solution.

L’automatisation est le deuxième cheval de bataille de cette année. Il y a bien sûr toute la partie cloud avec Kubernetes qui est principalement mis en avant. Dans un deuxième temps, Cisco avance toute la partie SD-Access. Plusieurs services sont donc fournis pour pouvoir gérer automatiquement tout le réseau. Une des briques techniques principales est ACI que Cisco promeut depuis quelques années déjà.

La gamme s’étoffe et les fonctions s’enrichissent. Il ne reste plus qu’une adoption massive de la technologie. Nous rentrons de plus en plus dans l’ère du SD-x. A cheval, nous allons trouver naturellement le SD-WAN, première technologie à être adoptée en software defined.

Le SD-WAN est le dernier gros pilier de cette année. Après le rachat de viptella et une lente disparition d’IWAN, le SD-WAN Cisco s’améliore de jour en jour. Il y a 2 technologies clés : Meraki et Viptella.

Meraki, un des leaders du SD-x, continue de développer la partie connectivité et mise sur son full stack (firewall, borne wifi, switch). Viptella, de son côté, parie sur une connectivité WAN étendue avec des interactions avec les clouds providers, datacenters, sécurité avancée…

Nous avons donc 2 gammes complémentaires. À nous de choisir celle qui répond le mieux à nos besoins.

Un dernier mot sur la sécurité. Cisco mise beaucoup sur ses solutions Talos, Umbrella et Stealthwatch. Pour preuve, ces produits sont inclus dans quasiment toutes les nouvelles briques : cloud services, SD-WAN, orchestrateur, Firewall Next-Gen, …

L’idée est bonne, centraliser tout dans le cloud pour plus de simplicité : 3 services pour tout gérer. De plus, les clients participent au pool commun et améliore la réactivité des solutions. Cisco ajoute un peu d’IA et nous propose une solution, qui sur le papier, parait prometteuse.

Il est clair que Cisco souhaite se renouveler et tente de nouveaux marchés. Nous verrons par la suite comment ces solutions évoluent. 

Wait & see.

De gauche à droite : Anthony BALITRAND, Responsable de l'entité d'EVA Toulouse, Thibault MORA, consultant EVA Group, Nicolas LOPEZ, consultant EVA Group, Nicolas GREHIER, Directeur Technique EVA Group

Témoignage de Thibault MORA, consultant EVA Group Toulouse

Pour ma première année au Cisco Live!, j’ai orienté ma semaine sur des séminaires de présentation technique (niveau advanced) notamment sur la partie datacenter, tunneling et sécurité. Des sessions très intéressantes avec un contenu technique riche. L’occasion pour moi de rafraîchir mes notions de sécurité, en particulier sur l’ipV6.

Cisco a porté une attention particulière aux outils de développement et à l’automatisation des environnements réseaux avec des sessions dédiées aux programmations en Python, Ansible etc.

De nombreuses entreprises se tournent actuellement vers ces solutions pour gérer des réseaux de plus en plus complexes et des configurations pouvant être facilement dupliquées.

La mise en place de réseau flex vpn ou bien vxlan evpn sont des exemples classiques des configurations complexes mais qui, lorsque que l’infrastructure a besoin de grossir, peuvent se déployer très rapidement par script (modèles de configuration très similaire entre chaque équipement).

Une belle expérience !

Categories: EVATECH