Le concept de réseau intuitif

Published by Anne ANDRIANARIMANANA on

Le concept de réseau intuitif

Le réseau intuitif via une approche définie par logiciel : ce concept vous parle mais difficile d’en cerner des applications business concrètes ? Il s’agit pourtant de la nouvelle stratégie qui a commencé à transformer notre gestion des systèmes d’information dont l’adoption par certains grands acteurs a d’ores et déjà démarré.

Les entreprises sont soucieuses d’utiliser leurs ressources au maximum de leur potentiel tout en réduisant les coûts et la complexité de leur exploitation de manière flexible, sécurisée et en phase avec leurs besoins.

Ce sont ces problématiques qui poussent aujourd’hui les constructeurs à pousser l’intelligence à un autre niveau. Les enjeux technologiques actuels nécessitent des solutions allant au-delà du modèle de gestion IT traditionnels, capables de prendre des décisions de manière proactive et indépendante selon l’état donné d’un environnement. Le réseau prendrait en quelque sorte vie en devenant à la fois évolutif et indépendant : ce sont les Systèmes Réseau d’Intention (Intent-Based Networking Systems, ou IBNS).

De nouveaux enjeux opérationnels

Nous sommes, aujourd’hui, à une époque où la course technologique nous impose de suivre un rythme effréné afin de conserver notre compétitivité tout en protégeant nos données et systèmes. Les possibilités offertes par les nouvelles avancées telles que l’intelligence artificielle et l’automatisation à grande échelle rendent plus que jamais la maîtrise de son système d’Information indispensable. 

Qu’entendons-nous exactement par maîtrise ? Il s’agit de la capacité d’une entreprise à tirer profit au maximum des nouvelles technologies, tout en maintenant une visibilité et un contrôle total sur l’activité de son réseau, une stratégie de sécurité conforme avec les standards industriels et une réelle réponse à ses besoins business, le tout avec des coûts eux aussi maîtrisés.

Jusqu’à présent ces problématiques étaient principalement gérées par les ingénieurs et architectes. Le nouveau modèle de réseau intuitif propose de traiter ces dernières grâce à un système centralisé remplissant 4 tâches distinctes : 

  • Traduction du besoin : les phases d’analyse du besoin entre client et fournisseur de service sont maintenant traitées par le système, capable de transformer une demande business du end-user en configuration technique adaptée à l’environnement, après validation de la faisabilité selon l’état du SI.
  • Déploiement automatique : basé sur le modèle du Software-Defined Networking (SDN) mais dépassant ses concepts, les configurations résultantes de l’étape 1 sont appliquées automatiquement sur l’ensemble de la chaîne d’équipement grâce aux solutions d’orchestration.
  • Connaissance de l’état du réseau : le système monitore les équipements sous sa supervision en temps-réel et adapte son comportement en tant que tel.
  • Optimisation indépendante : le système est en capacité de prendre et d’implémenter de manière indépendante les décisions nécessaires au remplissage des besoins business de l’entreprise. Ce modèle augmente la visibilité du réseau, diminue les coûts opérationnels (OPEX), les délais d’investigation et le risque d’erreur humaine.
Source : Figure 1. How IBNS Works, from ’ Innovation Insight: Intent-Based Networking Systems’, Gartner.com, 13 April 2018

Cisco Digital Network Architecture : un exemple révélateur

Illustrons le concept de réseau intuitif par la solution Digital Network Architecture (DNA) de Cisco. La granularité et visibilité du système vient par l’intégration des systèmes existants sur le réseau avec DNA, comme un provisioning au sein même d’un dashboard unique. Cela implique que les produits en production se doivent d’être compatibles avec le système IBNS en question.

Il est ainsi possible d’interfacer des Catalyst, routeurs (virtuels ou physiques), solutions de sécurité telles qu’ISE, Umbrella etc. mais également APIC-EM et autres pour tirer profit de DNA au maximum.

Ce système modulaire permet à la fois une flexibilité et performance par l’intégration de produits multi-vendeur.

Exemple de services délivrés par DNA, basé sur le modèle IBNS. Note : Cisco fournit la liste des équipements compatibles avec DNA (Octobre 2018)).

Prévisions d’adoption 

Il est toujours difficile d’anticiper si, et à quel rythme, une vague d’innovation va se concrétiser. Les difficultés d’implémentation, à la fois dues à l’immaturité des solutions et à la faisabilité technique (compréhension/déduction de solutions par l’expression d’un besoin) sont des freins non-négligeables au développement et à l’adoption de nouvelles idées.

Comme pour le Cloud Public, l’introduction de clients renommés combinée à la maturité grandissante des constructeurs amènera une adoption progressive, estimée à plus de 1000 grandes entreprises d’ici 2020 par Gartner, Inc.

Outre la faisabilité technique, c’est l’analyse de l’existant au sein d’une entreprise ainsi que les nouveaux matériels d’infrastructures achetés qui déterminera si une intégration est pertinente sur un environnement donné.

Quel impact sur l’ensemble de la chaîne de production, et quels contraintes constructeurs pourraient mettre à mal l’objectif même d’uniformisation de gestion en un point central ?

  1. Plan de stratégie : Définition des intérêts et cibles dans l’adoption d’une solution IBNS : quel est l’intérêt de migrer maintenant ? Quelle est la maturité des offres sur le marché ? A quelle échéance se place-t-on ?
  2. Valider et migrer : Quels apports / contraintes techniques et opérationnelles doit-on analyser pour une migration en production ? Validation du plan de stratégie en environnement de préproduction.
  3. Former ses Equipes : Centralisation et intuition n’impliquent pas indépendance totale. Former ses équipes en développant et renouvelant des compétences sera probablement nécessaire avant d’être opérationnel.
  4. Optimiser : Résolution d’incidents plus rapide, meilleure visibilité sur la chaîne, apprentissage du contexte, prise de décision en temps-réel, déploiement « zero-touch ».

Nul doute que ces nouvelles solutions, supportées par l’arrivée de l’intelligence artificielle ouvrent de nouvelles perspectives. Reste à savoir dans quelle mesure ces dernières trouveront leur place sur le marché : a-t-on aujourd’hui un recul suffisant ou d’autres innovations viendront compléter et redéfinir cette nouvelle ère du réseau intuitif ?

Pierre COLLARD

Consultant EVA Group

Categories: EVATECH