Microsoft Teams remplacera Skype For Business

Published by Anne ANDRIANARIMANANA on

Microsoft Teams remplacera Skype for Business

Microsoft a annoncé la sortie de Teams, son nouvel outil collaboratif intégré dans la suite Office 365 qui remplacera progressivement Skype for Business.

Teams permet à une équipe de centraliser tout ce qui gravite autour d’un projet, à savoir les conversations de groupe, les emails, les notes, les documents classiques (Word, Excel, PowerPoint) et bien plus encore. En effet, l’intégration de bots et d’applications web externes via des API rend les possibilités quasi-infinies.

Microsoft a développé sa propre solution et compte bien convertir ses 85 millions d’utilisateurs d’Office 365 en parts de marché dans le domaine du travail collaboratif.

Que devient Skype Entreprise ?

Cependant, la version on-premise de Skype ne disparaîtra pas tout de suite. Pour preuve, Microsoft prévoit de sortir une nouvelle version en 2018 pour ses clients qui n’ont pas migré dans le Cloud et le support sera toujours assuré.

Skype Entreprise Online, la version d’Office 365, sera quant à lui intégré à Teams et permettra d’établir des appels audio et vidéo directement depuis l’espace collaboratif.

Microsoft prévoit de partager sa roadmap et d’établir un calendrier de migration vers Teams avec les entreprises souhaitant sauter le pas, mais à l’heure actuelle, la plupart des grands groupes n’en sont qu’à la migration de Lync vers Skype Entreprise.

Les fonctionnalités de Teams

Teams s’organise avec, sur la gauche, un menu pour visualiser les conversations, les groupes, les réunions ou les fichiers récents, et au centre, des onglets personnalisables pour naviguer entre les ressources de chaque groupe.

Messagerie instantanée de groupe ou privée, partage de documents, partage d’agenda, co-édition de fichiers sont autant de fonctionnalités proposées par Teams.

Teams prévoit également l’intégration de Bots, permettant aux utilisateurs d’interagir avec un service en particulier au travers des conversations, comme par exemple, demander de l’aide dans l’utilisation de Teams, planifier une réunion, accéder à des données ou encore, voir la photo du jour de la NASA avec SpaceBot !

Bien entendu, les développeurs auront la possibilité d’intégrer leur propre bot à Teams via le Microsoft Bot Framework.

Pour  la partie audio et vidéo, nous l’avons vu, Teams intègre désormais Skype et permet aux utilisateurs de rejoindre une conférence depuis n’importe quel téléphone, interne ou externe.

Pour les communications, les entreprises devront choisir entre l’offre PSTN de Microsoft ou leur propre solution. Cependant, Microsoft ne propose pas l’Audio Conferencing, autrefois PSTN Conferencing, dans tous les pays. cela pose problème aux groupes internationaux qui doivent réfléchir à mettre en place une solution « hybride » pour leur téléphonie ou attendre que Microsoft se déploie partout, un vrai casse-tête.

D’un point de vue utilisation, pas de réel changement, si ce n’est que l’utilisateur final va (encore) devoir se familiariser avec une nouvelle interface, de quoi donner du travail aux équipes dédiées aux changements.

Les tarifs proposés

Côté licence, seuls les détenteurs de packs Office 365 Business Premium/Essentials ou Enterprise auront accès à Microsoft Teams sans frais supplémentaires :

https://products.office.com/fr-fr/business/compare-more-office-365-for-business-plans

https://products.office.com/fr-fr/compare-all-microsoft-office-products?tab=2

Pour les plus petites entreprises, le premier pack d’Office 365 donnant accès à Teams, le Business Essentials, est au prix de 4,20€ par utilisateur et par mois.

En comparaison, le premier tarif proposé par Slack est de 6,25€ par utilisateur et par mois mais cette offre ne comprend pas la messagerie et un espace de stockage limité. Il faudra compter, par exemple, 4€ de plus par utilisateur et par mois pour un abonnement à G-Suite. Les tarifs ne sont plus les mêmes.

Microsoft  a baptisé ce nouvel environnement de «  Communications intelligentes » : Teams a pour but de rendre la gestion de projet plus efficace en permettant aux utilisateurs de communiquer plus simplement et de centraliser toutes les informations au même endroit  pour limiter le flot d’emails et de pièces jointes inhérents à tout projet.

Cependant, Microsoft devra s’imposer sur un marché déjà très concurrentiel où les solutions ne manquent pas : Slack, Facebook Workplace, HipChat pour ne citer qu’eux.

Vincent BOUIX 

Consultant EVA Group
Categories: EVATECH