Cisco live : We were there !

Published by Anne ANDRIANARIMANANA on

Cisco Live : We were there !

EVOLUTION, maître mot de l’événement

Les nouveautés ainsi que les nouvelles orientations technologiques et fonctionnelles nous ont été présentées par Cisco pendant une semaine. Il en ressort 4 axes majeurs.

Evolution de la sécurité

Les dernières attaques spectaculaires (Miraï, DDOS,…) nous démontrent une nouvelle fois la nécessité de remettre la sécurité au premier plan de tout SI. Cisco fait dorénavant de la sécurité son cheval de bataille.

Cela se vérifie lors Cisco Live dès l’ouverture de la keynote. Avec l’arrivée de nouvelles technologies comme l’IoT, Cisco a insisté sur la bonne prise en compte de la sécurité dès le début de chaque projet IT, et non pas à la fin ou de façon réactif comme il est souvent le cas. En terme de solutions, Cisco renforce sa gamme sur tous les périmètres avec des évolutions comme Stealthwatch, Tetration, FirePower, Threat Analytics ou Umbrella : la sécurité au cœur des services.

Evolution des réseaux

Fini les réseaux traditionnels, l’heure est au SDN et aux orchestrateurs.

Cisco a présenté son concept de DNA (Digital Network Architecture). L’infrastructure doit être agile et répondre rapidement aux besoins métiers. Le time-to-market doit devenir le plus court possible. Il faut également répondre aux besoins de visibilités applicatives et aux problèmes de QoS.

L’avenir pour Cisco est applicatif, le réseau ne doit pas être un frein. Cisco a présenté les gammes ACI, l’APIC-EM et son ESA (Entreprise Service Automation) qui permettent de tout automatiser, y compris les architectures qui sont pré-établies.

Tout se réalise en interface graphique, il n’y a plus qu’à choisir son modèle et brancher quelques câbles pour que tout se configure en une vingtaines de minutes. Cisco tend à s’inspirer des modèles d’Amazon 1-Click.

Evolution du cloud et de la virtualisation

L’avenir du réseau passe également par la virtualisation et le cloud. L’agilité et la souplesse passent par des infrastructures simples et qui se gèrent de la même manière que du serveur. Nous arrivons au tout virtuel avec des produits Cisco fonctionnant sur du serveur lambda et non plus à travers des appliances.

Cisco a donc introduit ses ENCS (Enterprise Network Compute System) et CSR (Cloud Services Router), des serveurs permettant de tout virtualiser. Cisco monte ainsi en puissance sur le NFV (Network Functions Virtualization) : routage, WiFi, IDS, Firewalling…

Tout est géré par les orchestrateurs qui ne déploient plus que de la VM. Cisco accompagne les entreprises avec ses serveurs supportant les VM et les containers (comme docker).

Evolution des métiers

Cisco confirme l’évolution de nos métiers d’ingénieurs réseau.

L’orchestration, cloudification, containerisation amènent des nouvelles méthodes de travail et un élargissement de nos compétences.

Tandis que nous parlons, aujourd’hui, des méthodes Agile et DevOps qui arrivent peu à peu dans les projets IT, le futur parle déjà de NoOps.

Nous évoluons dans un univers dans lesquels les compétences en développement deviennent  nécessaires pour tirer pleinement parti de la généralisation des API sur les nouveaux produits du marché.

Les besoins métiers et les méthodes changent, il faut suivre ces évolutions pour être le mieux préparer à demain.

Nicolas GREHIER

Directeur Technique

Categories: EVATECH