Qui es-tu ?

Je m’appelle Ambre Pagan, j’ai 25 ans et habite à Paris. Je suis originaire de Châteauroux.

J’ai pris part à l’aventure EVA il y a maintenant un an et demi en tant que Chargée de recrutement.

Quel est ton parcours ?

Dès mon enfance, j’ai très vite développé le goût de la découverte de nouvelles cultures et plus particulièrement de la culture japonaise.
Grâce à mes études, j’ai effectué divers stages à l’étranger et ai enfin pu apprendre la langue japonaise, ce qui me tenait à cœur depuis l’adolescence.
Dans ce cadre, j’ai fait mes armes dans le recrutement. Toutes ces expériences m’ont confortées dans ce choix d’orienter mon projet professionnel vers ce métier.

Pourquoi le recrutement ?

Le recrutement est une véritable vocation qui s’est développée avec le temps. L’envie de me rendre utile en proposant quelque chose de nouveau aux candidats, de contribuer positivement à un tournant de leurs vies me motive et stimule.

Il est, à mon sens, très important de croire en une collaboration basée sur des valeurs et attentes partagées.

En quoi consiste ton métier ?

Concrètement mon métier consiste à chercher la perle rare ! (rires)
Plus sérieusement, je recherche, à l’aide d’outils, des candidats qui partagent nos ambitions, nos valeurs et dont le projet professionnel et compétences correspondent aux besoins de nos clients.

Parallèlement, je bénéficie d’une double casquette « Relations Ecoles » qui consiste à créer et entretenir une relation pérenne avec les écoles.
Les étudiants représentent l’avenir et il nous semble primordial d’être visible auprès d’eux.
A travers des conférences animées par nos consultants ou des forums, nous faisons le choix de nous adresser directement à un public aguerri face aux nouvelles technologies et désireux d’apprendre.

De cette manière nous leur partageons notre expertise, notre expérience et contribuons à leur veille technologique.
Cela correspond à notre mode de pensée « tourné vers l’avenir ».

Qui sont tes interlocuteurs principaux dans le cadre de ta mission ?

Le recrutement travaille étroitement avec le pôle commercial et la direction opérationnelle de manière à avoir une vision transverse des besoins clients en termes de mindset et de compétences pour trouver le candidat le plus adéquat.

L’entretien RH s’inscrit dans un processus de recrutement en 3 étapes dans lequel interviennent les référents techniques et la direction opérationnelle.

Dès lors que le savoir-être est validé par notre équipe de recrutement, nous laissons place à la validation technique et opérationnelle (adéquation du profil face à nos opportunités).

Que recherches-tu lors d’un entretien avec un candidat ?

J’apprécie la spontanéité et la fluidité des échanges. C’est très important selon moi car grâce à cela l’étude du savoir-être sera plus aisée.
En ce sens, j’essaye au maximum de mettre mes candidats à l’aise et ce dès le premier contact téléphonique tout en restant, bien entendu, exigeante quant à la recherche de l’excellence.

Qu’est-ce qui qualifie, selon toi, l’efficacité d’un(e) chargé(e) de recrutement ?

Il y a des indispensables dans le métier :
Une bonne écoute, de l’empathie et surtout une bonne connaissance de notre environnement et des enjeux métiers. De cette manière, l’échange avec le candidat n’en est que plus pertinent.
L’envie de connaître l’autre et bien entendu une appétence pour le métier.
Faire preuve d’audace et sortir du processus classique de recrutement, notamment, lors des entretiens est un critère non négligeable.

D’un point de vue plus personnel, qu’est-ce qui te passionne dans la vie ?

La nourriture (rires). Découvrir des cultures à travers celle-ci, cuisiner…

J’ai toujours considéré l’art culinaire comme très personnel et révélateur de personnalité, on donne énormément lorsque l’on cuisine. De la même manière, on reçoit beaucoup lorsque l’on déguste la cuisine d’une personne.

J’aime la culture Asiatique et japonaise en particulier. Cet intérêt englobe plusieurs domaines tels que la littérature, l’art culinaire, le cinéma…
J’essaye de partager ces passions autour de moi et notamment chez EVA.

C’est la richesse de cette entreprise, il y a un panel très diversifié de personnes.
Il est arrivé que je découvre des passions ou intérêts communs ou au contraire que je découvre un univers totalement inconnu, c’est génial !

Je voue également une passion pour mon chat Socrate !

En quelques mots comment définirais-tu EVA Group ?

La Flexibilité d’une PME à taille humaine.
Il y a de nombreuses possibilités d’évolution de carrière. C’est d’ailleurs ce qui plait généralement chez EVA Group. Il s’agit d’une boite ambitieuse qui est non seulement à l’écoute du marché et ses tendances mais à l’écoute de ses consultants.
L’ensemble des collaborateurs est globalement jeune avec un âge moyen de 33 ans. De ce fait, il est important de mesurer les souhaits d’évolutions de chacun et d’y répondre dans la mesure du possible.

D’un point de vue moins formel, la vie interne EVA est un véritable atout également.
Il y a de nombreuses activités extra-professionnelles qui permettent d’entretenir et créer un vrai sentiment d’appartenance.

A travers des activités sportives, des afterworks on apprend vraiment à se connaître, on décompresse dans des cadres propices à l’échange et la détente.

C’est très appréciable, d’autant plus que ces activités sont prises à l’initiative des collaborateurs et donc à la portée de chacun. Il y a une réelle envie de créer une Vie interne EVA.
C’est un axe qui m’a plu quand j’ai intégré EVA Group. Etre entendue et contribuer de manière concrète à la croissance du cabinet de conseil, ça n’a pas de prix !

Un mot pour le lecteur ?

Rejoins-nous et tu verras qu’il y aura toujours quelqu’un de plus mauvais que toi au badminton ! (rires)

Suivez Ambre sur twitter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

EffacerPost comment